UNE CURE, UN JEÛNE?

Lorsque le printemps arrive, nous voulons faire un nettoyage. Tout comme on le fait dans nos maisons, dans notre cour, le printemps apporte cette envie de se nettoyer.

Mais quoi faire et comment le faire?

Et la première question c’est « pourquoi? »

La raison est que nous avons habituellement mangé de manière un peu plus consistante pendant l’hiver pour se réchauffer.  Sans oublier le temps des Fêtes, les soupers de familles et d’amis, les excès… ou tout simplement parce que nous ressentons de la fatigue. La digestion demande beaucoup d’énergie : il en reste moins pour agir au quotidien.  Il est donc temps de prendre soin de nos organes.

La purification du sang et des organes les plus importants devient alors une priorité.  Et pourquoi choisir le printemps? Car la nature s’éveille et nous voyons apparaître des jeunes pousses un peu partout.  Il en est de même en médecine chinoise, le printemps étant le moment favorable pour se purifier.

 

Une cure

Si vous n’avez jamais fait de cure, allez-y lentement.  De préférence, commencez par un « kit de nettoyage » que vous pouvez vous procurer dans un magasin de produits naturels ou au Centre de Santé Nouveau Monde.  Celle que nous préférons, elle est simple et complète : la cure Herbal D-Tox.  Elle contient des capsules et une teinture pour nettoyer le sang, les reins, le foie et le colon. C’est une cure complète du tractus urinaire et intestinal.  Un régime alimentaire est aussi proposé (inclus dans la boîte). Cette cure dure 12 jours.

Pour rester en bonne santé ou à cause d’une surconsommation, le programme de désintoxication peut faire partie intégrante de votre retour à la santé.  La cure s’avère un moment idéal pour se libérer des habitudes indésirables (trop de sucre, de café et autres excès alimentaires).

Un jeûne

Si vous optez pour un jeûne, voici ce que je vous propose.

La première semaine : pour effectuer la descente, diminuez les aliments indésirables comme les desserts, le café, les friandises, etc. et augmentez considérablement votre consommation de légumes et de fruits frais. Choisissez des légumes qui poussent au-dessus de la terre (laitues de toutes sortes, kale, persil, concombres, etc.), des pousses et des germinations.

La deuxième semaine : enlevez de votre consommation les grains : riz, pâtes, pain, céréales, etc.  Enlevez aussi les légumineuses, seules les graines sont permises.  Il serait bon de consommer une poudre de protéines thérapeutique comme le Ultra Clear PH ou Ultra Clear Renew de Metagenics.  Cela n’est pas nécessaire, mais fortement recommandé.

La troisième semaine : enlevez les fruits et les graines, gardez les jus de légumes fraîchement pressés et les légumes crus.  Vous pouvez consommer des germinations et des pousses.  Elles font partie intégrante du jeûne. Faites ceci pendant quelques jours (je suggère 7 à 10 jours).   Si vous avez déjà fait un jeûne, vous pouvez choisir de boire seulement de l’eau pendant un, deux ou trois jours.

La durée du jeûne peut s’échelonner sur 3 ou 4 semaines.  Le jeûne peut aussi avoir une durée plus limitée.  Dans ce cas, il est important d’effectuer la descente et la remontée plus rapidement. À vous de choisir.

 

La reprise alimentaire : pour effectuer la remontée, vous recommencez à manger des fruits frais, (2 à 3 par jour maximum) pendant 2 ou 3 jours.  Ensuite, les graines sont réintroduites et après quelques jours vous ajoutez les protéines.  En ce qui concerne les grains, ils doivent être consommés en petite quantité (1/2 tasse par jour) et de façon occasionnelle.

Recommandations :

Pendant la durée du jeûne, des tisanes détoxifiantes sont à privilégier comme les tisanes d’artichaut, de racine de pissenlit, de boldo, de bardane, d’ortie ou des mélanges de celles-ci.

Si une constipation survient, prenez du psyllium, 1 à 2 cuillères à thé par jour.  Continuez de boire beaucoup d’eau filtrée ou de source…parce que l’on devrait boire beaucoup d’eau pendant un jeûne, même si l’on boit des jus qui sont des liquides.

Ce qui est le plus efficace pour nettoyer les différents systèmes de votre corps, c’est de faire la descente et la remontée lentement.

De plus, durant le jeûne, il est recommandé de réduire vos activités, de vous reposer, de rester tranquille surtout lorsque vous ne consommez que des jus de légumes ou de l’eau.  Même lire est du travail pendant un jeûne. Vous reprendrez vos activités après la reprise alimentaire.

Je vous ai présenté une approche simplifiée, mais il est important que tout ce processus soit personnalisé selon votre état de santé, vos malaises et vos besoins.

 

Le jeûne intermittent

 

Certaines personnes choisissent de manger et de boire durant 8 heures par jour et le reste du temps elles ne boivent que du liquide.  Des personnes consomment des bouillons chauds, des thés et tisanes et d’autres ne boivent que de l’eau.

Vous faites ce type de jeûne aussi longtemps que vous le voulez.  Par exemple, on peut le faire pendant un mois, deux fois par année.  Il est aussi possible de le faire lorsque l’on veut perdre du poids ou tout simplement pour améliorer notre santé. La durée de votre jeûne intermittent dépendra de votre situation. Certaines personnes vont le faire 30 à 40 jours, d’autres plus ou  moins longtemps.

Une autre forme de jeûne intermittent consiste à jeûner à l’eau seulement ou aux jus de légumes fraîchement pressés et à l’eau pendant une journée par semaine.

J’espère que cet article éclairera vos choix et vous fera prendre conscience qu’il y a plusieurs façons de faire des nettoyages et d’alléger vos organes.

Les bienfaits des cures et des jeûnes sont immenses : regain d’énergie, perte de poids, fin des maux de ventre, des migraines, des douleurs musculaires…

Bon printemps!

Un commentaire

  1. Merci infiniment Colombe! Ces informations sont vraiment pertinentes. Un site précieux à consulter plus d’une fois. Très apprécié. Bonne soirée! Joyeuses fêtes! ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire