null

Nom de la discipline incluant le mot clé principal

Courte description de la page incluant des mots clés secondaires

Découvrir l’acupuncture

L’acupuncture est le moyen d’intervention thérapeutique de la médecine traditionnelle chinoise le plus utilisé, reconnu et enseigné en Occident. Découvrez plus en détails ce qu’est l’acupuncture, ses bienfaits et les soins qu’elle peut apporter.

Qu'est-ce que l'acupuncture ?

L’exercice de l’acupuncture constitue tout acte de stimulation, généralement au moyen d’aiguilles, de certains sites déterminés de la peau, des muqueuses ou des tissus sous-cutanés du corps humain dans le but d’améliorer la santé ou de soulager la douleur. (*)

Pour accomplir les mêmes objectifs, l’acupuncteur peut également utiliser d’autres moyens de stimulation comme :

  • la chaleur : moxibustion, lampe chauffante
  • les pressions : ventouses, massage tuina, acupression, bille-pression
  • l’électricité : l’électro-acupuncture
  • le rayon lumineux : laser doux

La sélection des points et des méthodes de stimulation est déterminée par l’acupuncteur et basée sur l’état de santé du client, la localisation de la douleur et des symptômes, la palpation des zones et méridiens impliqués ainsi que sur le bilan dit « énergétique » basé sur la révision des signes et symptômes selon les paradigmes de la médecine traditionnelle chinoise.

Les bienfaits de l’acupuncture

Les connaissez-vous?

 

VOICI UN RÉSUMÉ DES EFFETS DE L’ACUPUNCTURE SUR L’ORGANISME :

  • ANALGÉSIQUE :

    L’effet bénéfique le plus étudié et reconnu de l’acupuncture est certainement le soulagement de la douleur à court et à long terme

  • RELAXANT :

    L’acupuncture permet de favoriser un effet sédatif et un aspect calmant, car elle intervient dans la modulation de l’activité cérébrale. Ceci lui permet d’avoir une action sur l’insomnie, le stress, l’anxiété et la santé mentale.

  • HARMONISANT :

    Les traitements d’acupuncture aident à rétablir l’homéostasie ou l’équilibre naturel du corps en influençant les systèmes endocriniens (hormones) et le système nerveux autonome (sympathique et parasympathique).

  • MODULATEUR:

    L’acupuncture peut agir sur le système immunitaire et permet un effet modulateur de ce dernier selon les besoins du corps.

  • RÉPARATEUR :

    L’acupuncture favorise les mécanismes intrinsèques de réparation du corps. L’acupuncture aide la circulation locale, l’oxygénation, la régénération tissulaire et la réparation cellulaire.

Les troubles traités par l’acupuncture

L’acupuncture a un champ d’action très vaste. Elle peut être utilisée pour des traitements préventifs, thérapeutiques ou complémentaires selon le cas.


L’accumulation de données probantes sur l’acupuncture permet maintenant de pouvoir mieux identifier les conditions qui y répondent en se basant sur des méta-analyses et revues systématiques de haut niveau. En tout 46 conditions ont été identifiées en 2017 comme ayant obtenu assez de données pour amorcer des conclusions fondées sur des recherches.

Les huit conditions suivantes, ont accumulé le plus haut niveau de preuve et celui-ci est suffisamment élevé et concluant pour que l’acupuncture puisse être dès lors recommandée et intégrée aux plans de traitement.

  • Allergies : rhinites allergiques saisonnières et perannuelles
  • Céphalées (maux de têtes) : céphalée de tension chronique ou céphalée épisodique chronique
  • Migraines : prévention des crises
  • Douleurs lombaires chroniques
  • Douleurs post-opératoires
  • Nausées et vomissements en postopératoire
  • Nausées et vomissements liés à la chimiothérapie (avec antiémétiques) 
  • Ostéo-arthrite du genou

Dans le même ordre d’idée, l’acupuncture a également démontré un effet positif pour 38 autres conditions suite à des essais controlés randomnisés (ECR) individuels, des résultats d’ECR combinés ou méta-analyses. La qualité de la preuve est de niveau modéré à élevé. Les auteurs des recherches répertoriées concluent que l’utilisation de l’acupuncture peut également être considérée dans les traitements de ces conditions mais recommandent toutefois de continuer l’accumulation de recherches pour renforcer les résultats positifs obtenus.

  • Accident Vasculaire Cérébral (AVC)
    • Aiguë ;
    • Après AVC :  douleur, insomnie, rééducation, spasticité ;
  • Anesthésie ambulatoire
  • Anesthésie craniotomie
  • Arrêt de tabac (3 mois)
  • Asthme chez l’adulte
  • Douleurs diverses 
    • Cervicale ;
    • Coude (latérale) ;
    • Épaule (avec exercice) ;
    • Lombalgie aiguë ;
    • Prostatite ;
    • Syndrome de douleur pelvienne chronique ;
    • Sciatique ;
    • Talon et plante du pied  ;
    • Temporo-mandibulaire (articulation) ;
  • Gastro-intestinale 
    • Constipation,
    • Syndrome de l’intestin irritable
  • Hypertension (avec médication)
  • Insomnie
  • Modulation du seuil de perception sensorielle
  • Obésité
  • Obstétrique
    • Douleurs dorsales ou pelviennes lors de la grossesse ou de l’accouchement
  • Œil sec
  • Oncologie
    • douleurs,
    • fatigue,
    • récupération après certaines chirurgies colorectales,
    • arthralgies liées à l’inhibiteur de l’aromatase
  • Trouble de stress post-traumatique
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Ménopause
    • bouffées de chaleur, insomnie

 

Vos acupunctrices :