COMMENT VIVRE CETTE PÉRIODE DE L’ANNÉE SANS S’ÉPUISER

Savez-vous que vous pouvez utiliser le pouvoir de votre subconscient par des exercices simples d’auto-hypnose?  Pour retrouver bien-être et vitalité, voici la première de trois propositions que je vous ferai au cours des prochains mois.  Je vous invite à utiliser un moment ressource passé, c’est-à-dire un moment de bien-être, agréable vécu dans la présence pour créer et retrouver un allègement à tout niveau.

Réveiller un moment « ressource » et l’habiter

Ce que l’on imagine crée notre réalité intérieure.  Le subconscient gère plus de 80% de nos processus.  Lorsque je revis un souvenir agréable, les sensations font que mon corps secrète de la dopamine ce qui me procure un bien-être immédiat.  Le subconscient saisit cela comme étant ma réalité.

Expérience d’éveil d’un moment « ressource » et ancrage

  1. Je prends une pause de quelques instants pour me rendre disponible à l’expérience
  2. Je me rappelle un moment agréable que j’ai vécu dans les derniers jours, semaines ou mois (une randonnée en nature, un moment de partage entre amis, une bonne nouvelle…)
  3. Je ferme les yeux et je revis ce moment en 20-30 secondes. J’entre surtout dans mes sensations intérieures de cet événement : un bien-être, le goût de sourire, c’est relaxant, joyeux…
  4. Si je ressens peu ou pas : je plonge davantage dans le souvenir agréable pour l’habiter totalement jusqu’à ressentir pour le moins un sourire sur mon visage
  5. Je revis ce moment dans tous ses détails à deux autres reprises. C’est comme un film que je revois intérieurement à partir de mes sens jusqu’à ce que l’état agréable soit bien vivant en moi afin de bien signaler à mes neurones l’ambiance bienfaisante
  6. Je complète mon expérience en créant un ancrage. Dans la sensation et l’état qui vit en moi, je mets intérieurement des mots (tranquillité, calme, détente, joie, effervescence, etc.)  Lorsque l’état m’habite totalement je dépose une main à quelque part sur mon corps, un endroit qui m’attire, je respire en profondeur dans l’intention d’y inscrire mon ressenti à cet endroit précis.  J’y demeure quelques instants.
  7. À chaque fois que je suis dépassé, dérangé par une situation, je pose ma main sur l’endroit du corps où j’ai créé un ancrage, je respire en profondeur et j’invite l’état à m’habiter de nouveau. Il suffit de quelques secondes habituellement.  Parfois, cela s’avère plus difficile.  Tout en gardant ma main déposée sur mon corps, je ravive le souvenir agréable et ses sensations.

À utiliser encore et encore

Les effets sont instantanés puisque mes neurones dansent dans l’état que je leur offre.  Cela procure un relâchement des tensions mentales, physiques et émotionnelles.

La fatigue s’estompe peu à peu et je retrouve alors plus de vitalité.  Voilà un véritable pouvoir qui existe et qui est facilement accessible à l’intérieur de chacun de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire