J’EMBELLIS MA VIE

Inspiré par la chanson de Yann Perreault « T’embellis ma vie », cela m’a donné envie de prendre conscience de tout ce qui est beauté dans ma vie en ces temps de confinement.

Face à cet inconnu, le stress peut être intense.  Très souvent il fait son œuvre en sourdine amenant plus de réactivités.  Parfois, je valse de l’incertitude à l’inquiétude, de la perte de repères à l’anxiété.  Ouf!  Ça va bien aller qu’on nous dit.  Parfois ça ne va pas du tout et c’est normal!

Comment puis-je émerger de ces états et émotions lourds? 

Tout d’abord j’accueille ces moments et je permets à la vulnérabilité et à la peur d’exister.  Les nier ne sert pas!  En prendre conscience, leur permettre d’être là pour mieux choisir la suite.  Et voilà, un premier niveau de lâcher-prise qui me permet de passer en mode plus léger.

 

J’ai ce pouvoir de faire le choix.  Comment? En portant mon attention sur ce qui est beau et qui va bien dans ma vie.  Si cela ne change rien, ou presque rien, j’utilise d’autres moyens pour embellir ma vie.  En voici quelques-uns.

  • Chanter quelque chose de joyeux : impérativement ma respiration sera plus complète, plus profonde ce qui diminue progressivement le stress
  • Danser : mon corps en mouvement favorise la circulation émotionnelle, mentale et stimule les hormones du bonheur
  • Rire : écouter ou lire quelque chose qui me fais éclater de rire
  • Marcher : en respirant l’air pur et en portant mon attention sur la nature qui s’éveille, sur le ciel, le soleil, les nuages, les sourires que j’offre et que je reçois, etc… Tout devient prétexte à m’émerveiller
  • Faire des conversations virtuelles : avec une amie, un parent, un enfant, petit ou grand… J’ai même joué à la cachette avec mes petits-enfants par vidéo conférence
  • Méditer, contempler, imaginer un nouveau projet, un rêve que je chéris…

La nature est mon plus grand Maître.  Chaque jour, je me laisse surprendre par le printemps qui s’éveille.  Il le fait très doucement à travers les arbres et leurs petits bourgeons bien timides encore.  Et que dire des oiseaux qui virevoltent, chantent mélodieusement leur joie d’exister. Tout cela m’enseigne à être dans le moment présent.  Il devient le « présent » qui embellit ma vie.

Et toi, comment embellis-tu ta vie?

Éloïse Bénard

Thérapeute certifiée et enseignante

Accompagnement : rencontres Skype, Facetime, Messenger ou par téléphone

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire